Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/01/2010

Les Jeunes Centristes et les Jeunes Pop se retrouvent autour de leurs candidats pour la journée de l'Ethique

Etjique & Politique Jeunes Centristes & Jeunes Pop.jpgLes Jeunes Centristes et les jeunes Populaires étaient réunis ce soir à Nîmes à l'occasion de la Journée de l'Ethique pour évoquer l'engagement des jeunes dans ces élections régionales... Julien DEVEZE, n°5  de la liste gardois était aux côtés d'Eddy VALADIER, de Julien PLANTIER, Président des Jeunes Pop du Gard, de son adjoint Pierre MARTIN,  d'Eline ENRIQUEZ-BOUZANQUET, Présidente des Jeunes Centristes du Languedoc-Roussillon et de Thomas ELEXHAUSER, Vice-Président National des Jeunes Centristes pour évoquer ces deux questions majeures: l'engagement des jeunes en politique et la nouvelle pratique morale de cette dernière, vous trouverez ci-dessous le CR de l'intervention d'Eline & de Julien à cette occasion

"INTERVENTION D'ELINE ENRIQUEZ-BOUZANQUET:

Je voudrais tout d'abord dire que je suis très heureuse de la tournure que prend les choses dans cette campagne des élections régionales.

 Après l'élection de Damien ABAD, notre président national des au Parlement Européen, les Jeunes Centristes ont encore eu l'occasion d'occuper de fortes responsabilités dans cette élection régionale, puisque c'est Julien DEVEZE, qui a été choisi par notre mouvement pour coordonner le projet régional du Nouveau Centre en Languedoc-Roussillon.

 Comme pour les Jeunes Pop, non seulement nous avons pu participer activement à la définition des propositions que notre mouvement a remis à Raymond Couderc au cours des réunions thématiques qui ont été organisées de septembre à décembre par Julien ; mais les priorités, les orientations mêmes de ce projet étaient directement tournées vers ce qui préoccupe tous les jeunes : leur avenir.

 Nous sommes tous préoccupés par les questions liées à l'énergie qui conditionnent l'environnement, l'économie, les emplois, la qualité de vie des prochaines décennies.

 C'est à ces préoccupations que Julien et les autres co-listiers du Nouveau Centre, je pense en particulier pour le Gard à Hélène ALLIEZ-YANNICOPOULOS, et à Annabelle BRUNET, elle aussi Jeune Centriste et n°2 sur la liste des P.O, ont eu envie de répondre en déclinant leur projet sur la mise en place d'une filière solaire forte, sur le développement des transports en commun, et sur la formation professionnelle dans les emplois verts pour ne citer que ces trois exemples.

Alors évidemment, c'est avec enthousiasme que nous nous lançons dans cette campagne ! car avec Eddy VALADIER, qui lui aussi, incarne le renouvellement politique chez nos amis de l'UMP, et Julien, c'est l'assurance d'avoir pour la région une vision à long terme, une vision responsable, dont la politique ne sera pas uniquement guidée par l'intérêt électoral et le clientèlisme, ce qui, pour moi, est l'anti-thèse de l'éthique en politique."

Intervention de Julien DEVEZE:

 "Je suis très heureux qu'Eline et Julien aient pris cette initiative de rassembler les jeunes parce que ces élections régionales, comme de la politique en général,  ils doivent s'en saisir !

Moi je le constate tous les jours, les jeunes sont de plus en plus nombreux à se sentir concernés par la politique, et je pense cela pour deux raisons :

  • - d'abord sur la forme, avec des moyens de communication qui s'adressent plus facilement à eux. Le web 2.0, il a transformé internet d'un moyen d'information à un moyen d'échange participatif qui permet une nouvelle expression de ses convictions, pour beaucoup de jeunes qui n'osaient pas avant franchir la porte d'une permanence. (Citer Epicentre, Les créateurs de possible, et évidemment Facebook & Twitter)
  • - Cet échange rendu possible a permis aux responsables politiques de mieux comprendre les attentes et les aspirations des jeunes. De changer aussi, certainement, leur regard sur eux, et une relation de confiance s'est instaurée.

 Les jeunes sont des citoyens à part entière. Ce n'est pas une catégorie à part, et si leurs préoccupations quotidiennes ont des spécificités (logement, études-formation, etc...), le sens de leur engagement politique, de leurs convictions dépasse largement le cadre des intérêts catégoriels. Et ça les politiques l'ont bien compris.

 Les RESPONSABLES POLITIQUES, et je le dis au sens, d'un esprit de responsabilité par opposition à la démagogie de certains dont le seul but est de se faire ré-élire en pratiquant le clientélisme et l'immobilisme, que les meilleurs soutiens aux politiques courageuses et  aux réformes d'avenir étaient les jeunes.

 C'est d'ailleurs tout le sens de cette réunion prévue à l'occasion de la journée de l'éthique. L'Ethique en politique c'est avant tout dire la vérité à ses concitoyens. Le prendre pour ce qu'il est... non pas pour un con, comme Georges FRECHE, mais pour un citoyen responsable prêt à se retrousser les manches pour préserver son avenir et celui de ses enfants, dès lors que les efforts sont équitablement répartis.

C'est avant tout cela que souhaite les jeunes... et c'est avant comme cela que nous voulons agir. Jean Monnet disait, et c'est la devise des jeunes centristes : « il y a ceux qui veulent être quelqu'un et ceux qui veulent faire quelque chose »...

 Et bien nous clairement Jeunes Centristes et Jeunes Pop avons bien compris que notre réussite ne pourra jamais se faire au détriment de celui de notre région, de notre société.

 Nous voulons changer le Languedoc-Roussillon pour réussir ensemble !"