Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/12/2010

Divergences FM : la place du centre dans la vie politique française

Julien Deveze représentait le Nouveau Centre dans le cadre du débat organisé par "Divergences FM" sur le centrisme, le lundi 13 décembre dernier.

Diffusé en direct de 12h30 à 14h, la radio libre montpelliéraine a consacré une heure et demie à cette question politique en invitant pour le Modem, Michel ASLANIAN, le député de Lodève, Robert LECOU pour les radicaux,  le député-maire de Castelnau, Jean-Pierre GRAND pour les villepinistes, et donc Julien DEVEZE pour le Nouveau Centre.

Nous vous proposons de retrouver l'intégralité de l'émission sur ce podcast.

Bonne écoute, et n'hésitez pas à réagir.

 

08/05/2010

Pour Midi-Libre, le Languedoc-Roussillon veut "rayonner" grâce au solaire!

Midi-Libre consacre ce matin un article conséquent au développement de la filière solaire dans notre région. Porté par le pôle de compétitivité Derbi, le projet aurait pour objectif de faire du Languedoc-Roussillon la région leader en matière d'énergie solaire... On ne peut évidemment que soutenir!

Article de Pierre BRUYNOOGHE - Midi Libre du 7 mai 2010. Energie: Le Languedoc-Roussillon veut rayonner grâce au Solaire

Un nouveau pôle qui pourrait intégrer, selon André Joffre, le Président du pôle Derbi, l'ensemble des forces de recherche de la région, comme Polytech, ou l'école des Mines d'Alès, entre autres... Le coût global du projet s'élèverait à 100 millions d'€, dont la moitié viendrait de fonds privés, et l'autre moitié, de l'Etat dans le cadre des investissements financés par le Grand Emprunt dédié aux pôles de compétitivité.

Le Conseil Régional est annoncé comme soutien du projet. Espérons-le; sachant cependant que les relations entre le Président Frêche et le pôle de compétitivité Derbi n'ont pas été tellement faciles au cours du premier mandat. Il semblerait que le pilotage de la structure par l'Etat n'était pas au goût de l'impérator de Septimanie... Il faudra donc rester vigilant sur le sujet.

15/01/2010

Le Nouveau centre s'engage aux côtés de Raymond Couderc

Conf de presse 1.jpgLors d’une conférence de presse à la permanence de campagne de la Majorité Présidentielle à Montpellier, Yvan LACHAUD, Secrétaire Général du Nouveau Centre, Julien DEVEZE, Chef de file du parti centriste pour les élections régionales en Languedoc-Roussillon, et les chefs de file départementaux (Annabelle BRUNET pour les P.O - Jean-Jacques PONS pour l'Hérault - Viviane MENNESSON pour l'Aude) du Nouveau Centre pour les élections régionales ont fait part de leur soutien à Raymond COUDERC.

 

Yvan LACHAUD a resitué le contexte national de l’accord UMP-NOUVEAU CENTRE et a évoqué sa déclinaison régionale qui porte sur les hommes comme sur les projets. Il a rappelé que les élections européennes et les municipales à Perpignan avait montré l’efficacité de la stratégie d’union de la majorité présidentielle, et qu’en matière électorale « 2+2=5 ».

 

Julien DEVEZE, 32 ans, coordonnateur du projet Nouveau Centre, a présenté pour sa part les grandes orientations que les centristes comptaient défendre dans cette campagne. En l’occurrence, la réponse aux défis que pose l’avenir dans notre région, et en premier lieu celui du développement durable et de la précarité énergétique. Il a, par ailleurs, fustigé « une politique régionale qui s’affiche partout, mais que l’on ne voit nulle part ». Tout le contraire de la philosophie de Raymond COUDERC, qui selon le jeune gardois a un style fait d’humilité, d’ouverture d’esprit et de responsabilité. « Je suis fier de faire partie de son équipe » a-t-il déclaré en conclusion de son intervention. Il sera le troisième homme de la campagne gardoise derrière Eddy VALADIER et Christophe RIVENQ et sera accompagné d’Hélène ALLIEZ-YANNICOPOULOS, Adjointe au Maire de Nîmes en charge du Développement Durable qui elle sera en 6ème position.

 

Déclaration de Julien DEVEZE lors de la conférence de presse:

 

 

representants dptaux 2.jpg"Je voudrais tout d’abord remercier Yvan LACHAUD et Raymond COUDERC, car c’est une chance quand on est jeune d’avoir l’occasion d’exprimer ses idées en totale liberté comme ils m’ont tous deux permis de le faire. Ils ont tous deux une grande ouverture d’esprit, un sens aigu des enjeux de l’avenir, mais aussi et surtout un esprit de responsabilité remarquable.

 

Cet esprit de responsabilité qui a dicté, il y a bientôt 15 ans, mon engagement à l’UDF.

 

Cet esprit de responsabilité qui s’oppose coûte que coûte aux discours faciles, aux promesses de campagne que l’on sait pertinemment ne pas pouvoir tenir, en un mot à la démagogie.

 

Cet esprit de responsabilité, qui au contraire, fait face aux problèmes, les voit d’un œil objectif et non partisan, et participe à leur résolution.

 

 Cet esprit de responsabilité qui a guidé, depuis le mois de juillet dernier, notre réflexion sur ce que nous pouvons et devons faire pour permettre à notre région de relever les défis qui se posent à elle.

 

Parmi ces défis, celui de l’adaptation de notre économie aux contraintes énergétiques est certainement un des plus importants. Il appelle les mêmes réponses que l’exigence du développement durable. Et si le Nouveau Centre s’est emparé de cette question c’est parce qu’elle implique ce qui fait depuis toujours nos valeurs : responsabilité individuelle, humanisme, préoccupations sociales, et vision à long terme.

 

La région doit prendre toute sa part dans ce combat contre la précarité énergétique : elle est responsable de la formation professionnelle… or, les artisans vous diront qu’ils souffrent cruellement d’un manque de main d’œuvre qualifiée dans les éco-constructions ! Avec un taux de chômage comme le nôtre, c’est plutôt dommage. Elle est responsable du développement économique… or, nous devons importer massivement tous les éco-matériaux d’Allemagne et des pays scandinaves… qu’attend-on pour développer cette filière…

 

Il ne s’agit là que de deux points, mais les exemples sont nombreux pour illustrer l’impréparation de la région face à l’avenir… un avenir qui frappe dès aujourd’hui à nos portes. TER, énergies renouvelables, logement étudiant et logement social, sont encore de nombreux secteurs dans lesquels l’impéritie de la région est frappant.

 

Alors je parlais en préambule d’esprit de responsabilité… et bien je peux vous dire que c’est bien ce qui manque aujourd’hui à la tête de la Région. Quand on préfère dépenser des millions sur la communication pour faire croire qu’on a un bon bilan, plutôt que d’investir là où ça ne se voit pas, mais là où c’est utile, je dis que c’est une politique d’un autre âge dont on ne peut plus se payer le luxe. Notre région mérite mieux qu’une politique qui s’affiche partout mais qu’on ne voit nulle part.

 

Alors parce que l’union est le plus sur moyen pour nous mener à la victoire, et parce c’est avec quelqu’un comme Raymond COUDERC que nous pourrons préparer l’avenir… je suis heureux et fier de me mettre à son service dans ces élections régionales."