Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/03/2011

Gaz de Schiste: un débat indispensable pour une ressource qui ne l'est pas moins...

Dans le contexte actuel de raréfaction des ressources énergétiques, le gaz de schiste reprend droit de cité, et ouvre quelques perspectives d'équilibre pour notre indépendance énergétique susceptibles de contrebalancer le poids de la Russie et autres grands pays producteurs de gaz.

La France avec ses bassins parisiens, sud-est, et aquitain, est dépositaire de plus du quart des réserves européennes, ce qui lui confère une grande responsabilité en la matière.

Cependant, au delà de l'impact sur le changement climatique que chacun peut percevoir, l'exploitation du gaz de schiste n'est pas sans conséquences sur l'environnement immédiat. Et cela est particulièrement criant dans notre région.

Comment concilier, l'exploitation de ce gaz, sans doute nécessaire à la diversification de notre bouquet énergétique, avec l'exigence absolue de sécurité et de qualité environnementale pour nos concitoyens.

Le débat doit être ouvert, et Stéphane DEMILLY, député Nouveau Centre en charge des questions énergétiques et environnementales, défend cette idée avec talent à l'Assemblée Nationale. Retrouvez ci-dessous, l'intégralité de son intervention de ce jour.

Lire la suite

06/05/2010

La précarité énergétique reconnue par la Loi

 On ne peut que se réjouir de l’adoption, la nuit dernière lors de l’examen du Grenelle II, d’un amendement Nouveau Centre visant à inscrire dans le cadre de la loi la notion de précarité énergétique.

Désormais, « Est en précarité énergétique au titre de la présente loi, une personne qui éprouve dans son logement des difficultés particulières à disposer de la fourniture d’énergie nécessaire à la satisfaction de ses besoins élémentaires en raison notamment de l’inadaptation de ses ressources ou de ses conditions d’habitat ».

Pour le Nouveau Centre, il était indispensable d’intégrer au Grenelle de l’environnement, une dimension sociale fondamentale en définissant ce qu’est la précarité énergétique afin qu’elle soit prise en compte effectivement dans les politiques publiques.

 

En reprenant l’idée portée par la Fondation Abbé Pierre depuis le début des travaux du Grenelle de l’environnement, le groupe Nouveau Centre rappelle que justice sociale et équité doivent accompagner toutes les réformes menées. Si les dispositifs existants (tarifs sociaux, aides à la cuve, fonds de Solidarité Logement) apportent une aide effective aux ménages, ils rencontrent encore certaines limites et ne s’attaquent pas aux sources du problème : l’amélioration de la performance énergétique. Le présent amendement permet ainsi d’aller plus loin en définissant enfin dans la loi, la notion de précarité énergétique.