Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/12/2013

Monsieur BOURQUIN, présentez la note!

Region LR C'est nous avt tout.jpg

Cette photo a été prise le 26 octobre dernier. Cette photo représente l'avant dernière campagne de communication de la région Languedoc-Roussillon. Oui, avant dernière, car depuis 15 jours environ, vous pouvez désormais lire aux mêmes emplacements: "vous pouvez compter sur nous". Vous pardonnerez le caractère approximatif du timing, mais les affiches étant quasiment identiques, il m'a certainement fallu quelques temps avant de m'apercevoir du changement. Et puis, comme à l'époque de Georges FRECHE, il m'a semblé lire, en filigrane: "vous pouvez compter vos sous". Exercice de décryptage sur le coût de la communication régionale.

Lire la suite

17/12/2012

Glasnost pour le Languedoc-Roussillon!

Argent public.jpg"Le Président du Conseil Régional Christian BOURQUIN n'a pas la langue de bois. Du moins pas quand il s'agit de s'opposer au contrôle des commissaires aux comptes sur la gestion des collectivités qu'il dirige.

Cela n'a pas manqué de surprendre un grand nombre d'experts comptables présents le 6 décembre dernier aux Assises Nationales de la Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes, ces experts comptables qui vont être amenés à certifier les comptes des collectivités locales afin de prévenir des dérives trop lourdes dans la gestion des collectivités.

Il semblerait en effet que Christian BOURQUIN ne se soit pas montré très tendre envers eux, et envers cette exigence nouvelle de transparence absolue dans les finances locales.

Il faut admettre que la Région a manifestement des choses à cacher dans son fonctionnement. Elle fait partie des deux seules collectivité à avoir refusé de transmettre ses données aux journalistes du Figaro qui enquêtaient sur les frais de communication, de mission, et de personnel des principales collectivités, et ce au mépris de l'accès public à ce type d'informations.

Dommage, nous aurions eu enfin la chance de connaître le montant des contrats publicitaires du Conseil Régional qui s'affichent à longueur d'année sur les panneaux publicitaires de toutes les villes de la Région.

On ne sait pas si Frêche se sentait plus proche de Lénine ou Mao, mais en tout cas une chose est sûre, Christian Bourquin n'est pas le Gorbatchev du Politburo du 8ème étage de la Pompignane, et la Glasnost n'est pas prévue avant 2015..."

08/09/2011

Mais que fait la région? Elle s'affiche partout, mais on ne la voit nulle part!

Languedoc-Roussillon,communicationIl n'est pas nécessaire d'être doué d'un grand sens de l'observation pour avoir remarqué depuis plusieurs mois déjà, l'omniprésence du Conseil Régional Languedoc-Roussillon sur les "sucettes publicitaires" et les panneaux 4X3 de la région.

Pas un d'entre eux n'échappe à ce "matracage en règle" sur l'action de la région au service de ses administrés... il est vrai que sans cela, on aurait bien du mal à sentir la présence de nos élus régionaux.

Nos agriculteurs, nos chefs d'entreprises, nos élus locaux, ou même les riverains de certains projets régionaux, auraient sans doute souhaité que sur cette myriade d'affiches, au moins l'un d'entre eux ne laisse un numéro de téléphone où le contacter qui ne soit pas "aux abonnés absents".

Plan climat.jpgTout a commencé avec "le plan climat" qui a vu déferler ce message ô combien pédagogique selon lequel: "nous n'allions pas en croire notre avenir"... Combien d'entre nous seront allés consulter ce plan, ces mesures phares...? Certainement peu. Et sans doute cela a-t-il été salutaire pour la région de ne pas trop dévoiler un catalogue de mesures pas très "fraîches", si vous m'autorisez ce mauvais jeu de mots.

A-t-on seulement idée, du coût d'une telle communication? Le Président de la région pourrait-il nous éclairer?A l'heure où l'Etat et les collectivités sont censés faire des économies de gestion, la Région gérée sobrement pendant des décennies, a des marges de manoeuvres. D'autant plus larges qu'elle bénéficie toujours des 80% d'augmentation d'impôts de l'arrivée au pouvoir de Georges FRECHE.

Et tout cela pour faire quoi? De la communication, encore et toujours.

Region Panneaux pub.jpgS'il n'y avait que de l'affichage publicitaire (dont on voudrait, je le répète, savoir le coût! s'il vous plaît merci...).

Mais il y a aussi "les grands projets", ou plutôt les promesses de campagne... qu'il faut bien tenir tant bien que mal.

On a voulu s'attirer la sympathie des jeunes... on a donc promis un "ordinateur portable" pour tous les lycéens! Mais, voici maintenant l'heure de l'addition: 15 millions d'€!!! 500€ par lycéen, pour un flambant neuf Dell Vostro V130 à 670€ pièce dans le commerce. Quand les démagogues tiennent leurs promesses, c'est le contribuable qui trinque!

Bourquin lordi.jpgUn investissement lourd. Sans parler du coût d'entretien de ces ordinateurs pris en charge par la région. Le tou pour une utilité pédagogique aléatoire:les livres scolaires n'étant eux-mêmes pas numérisés!! Ne comptez donc pas sur "Lordi" pour alléger le sac des lycéens... ils pourront cependant aller sur "facebook et twitter" (sic), et surtout... surtout, il y a le logo de la région en grand dessus!

Autre grand projet phare, où pour une fois, on peut se dire que l'argent du contribuable est bien utilisé par la région: le TER à 1€!

On avait entendu murmurer dans les couloirs de l'Hôtel de région que le projet était trop coûteux. Pour sauver l'honneur de la bafouille, nous avons quand même eu droit à une ligne estivale: Nîmes-Le Grau du Roi à 1€.

Au delà du fait, que cette mesure faisait doublon avec celle mise en place par le réseau "Edgard" du Conseil Général du Gard (coordination?), on peut s'interroger sur le choix "symbolique" de cette ligne "loisir"... Quid de ceux qui ont besoin du train pour travailler? Quid de l'amélioration des conditions de trafic dantesques entre Nîmes et Montpellier? Certainement pas un euro, tout cela ne se voit pas, et n'est pas approuvé par les conseillers en communication de la région.

Au final, après un an de mandat, Bourquin marche bien dans les traces de son maître, le charisme en moins: beaucoup d'esbrouffe, beaucoup d'argent... et peu de résultats!