Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/10/2011

A quand un véritable débat énergétique?

chaudfroid.gifLe débat énergétique en France est saisonnier. 

Cet été, depuis le mois de mars et l'accident de Fukushima, les médias n'ont eu de cesse de relever les risques de l'industrie énergétique, mère de toutes les autres.  L'arrêt du nucléaire, depuis l'accident de Fukushima, est devenu le leitmotiv des écologistes croyant y déceler un réel potentiel électoral; les centrales thermiques contribuent à l'effet de serre et au réchauffement climatique; le gaz de schiste fait l'objet de mobilisations locales et du principe de précaution un étendard; les énergies renouvelables se développent, mais face, là encore à des oppositions locales (photovoltaïque, éolien) et sans proportion comparable avec la productivité nécessaire. Bref, lors des douces saisons, les français se moquent du confort énergétique...

Pour la collection automne-hiver, en revanche, nous devrions retrouver dans les grands titres nationaux, les lamentations habituelles: augmentation du prix de l'essence; dépendance de l'Europe au gaz russe; pénurie d'électricité...

Comme la cigale et la fourmi, comme le soleil et la lune, les résolutions précautionneuses de l'été, et la réalité des factures d'hiver, ne se rencontrent jamais... Quand parviendrons nous à avoir un débat énergétique honnête et pédagogue qui proposera à nos concitoyens de véritables choix? 

Lire la suite

08/09/2011

Mais que fait la région? Elle s'affiche partout, mais on ne la voit nulle part!

Languedoc-Roussillon,communicationIl n'est pas nécessaire d'être doué d'un grand sens de l'observation pour avoir remarqué depuis plusieurs mois déjà, l'omniprésence du Conseil Régional Languedoc-Roussillon sur les "sucettes publicitaires" et les panneaux 4X3 de la région.

Pas un d'entre eux n'échappe à ce "matracage en règle" sur l'action de la région au service de ses administrés... il est vrai que sans cela, on aurait bien du mal à sentir la présence de nos élus régionaux.

Nos agriculteurs, nos chefs d'entreprises, nos élus locaux, ou même les riverains de certains projets régionaux, auraient sans doute souhaité que sur cette myriade d'affiches, au moins l'un d'entre eux ne laisse un numéro de téléphone où le contacter qui ne soit pas "aux abonnés absents".

Plan climat.jpgTout a commencé avec "le plan climat" qui a vu déferler ce message ô combien pédagogique selon lequel: "nous n'allions pas en croire notre avenir"... Combien d'entre nous seront allés consulter ce plan, ces mesures phares...? Certainement peu. Et sans doute cela a-t-il été salutaire pour la région de ne pas trop dévoiler un catalogue de mesures pas très "fraîches", si vous m'autorisez ce mauvais jeu de mots.

A-t-on seulement idée, du coût d'une telle communication? Le Président de la région pourrait-il nous éclairer?A l'heure où l'Etat et les collectivités sont censés faire des économies de gestion, la Région gérée sobrement pendant des décennies, a des marges de manoeuvres. D'autant plus larges qu'elle bénéficie toujours des 80% d'augmentation d'impôts de l'arrivée au pouvoir de Georges FRECHE.

Et tout cela pour faire quoi? De la communication, encore et toujours.

Region Panneaux pub.jpgS'il n'y avait que de l'affichage publicitaire (dont on voudrait, je le répète, savoir le coût! s'il vous plaît merci...).

Mais il y a aussi "les grands projets", ou plutôt les promesses de campagne... qu'il faut bien tenir tant bien que mal.

On a voulu s'attirer la sympathie des jeunes... on a donc promis un "ordinateur portable" pour tous les lycéens! Mais, voici maintenant l'heure de l'addition: 15 millions d'€!!! 500€ par lycéen, pour un flambant neuf Dell Vostro V130 à 670€ pièce dans le commerce. Quand les démagogues tiennent leurs promesses, c'est le contribuable qui trinque!

Bourquin lordi.jpgUn investissement lourd. Sans parler du coût d'entretien de ces ordinateurs pris en charge par la région. Le tou pour une utilité pédagogique aléatoire:les livres scolaires n'étant eux-mêmes pas numérisés!! Ne comptez donc pas sur "Lordi" pour alléger le sac des lycéens... ils pourront cependant aller sur "facebook et twitter" (sic), et surtout... surtout, il y a le logo de la région en grand dessus!

Autre grand projet phare, où pour une fois, on peut se dire que l'argent du contribuable est bien utilisé par la région: le TER à 1€!

On avait entendu murmurer dans les couloirs de l'Hôtel de région que le projet était trop coûteux. Pour sauver l'honneur de la bafouille, nous avons quand même eu droit à une ligne estivale: Nîmes-Le Grau du Roi à 1€.

Au delà du fait, que cette mesure faisait doublon avec celle mise en place par le réseau "Edgard" du Conseil Général du Gard (coordination?), on peut s'interroger sur le choix "symbolique" de cette ligne "loisir"... Quid de ceux qui ont besoin du train pour travailler? Quid de l'amélioration des conditions de trafic dantesques entre Nîmes et Montpellier? Certainement pas un euro, tout cela ne se voit pas, et n'est pas approuvé par les conseillers en communication de la région.

Au final, après un an de mandat, Bourquin marche bien dans les traces de son maître, le charisme en moins: beaucoup d'esbrouffe, beaucoup d'argent... et peu de résultats!

07/06/2011

Réponse à Laurent Muchielli

 

http://insecurite.blog.lemonde.fr/2011/06/07/delinquance-...

Comme d'habitude, ces types d'articles sont plus le fruit d'une vue idéologique que d'une tentative de prise en compte de la réalité empirique.

Les auteurs de cet article ne formulent aucune proposition... soit. Ils vont nous expliquer, "1/que ce n'est pas leur métier, qu'ils ne sont pas élus. 2/ que de toutes façons, il n'y a aucun problème avec la délinquance des mineurs qui de toutes façons n'augmentent pas et que les politiques font de la récupération."

Mais par conséquent, ce que j'ai du mal à comprendre, c'est comment Monsieur MUCCHIELLI peut à la fois arguer de chiffres en nous expliquant dans le même temps  qu'ils sont très imprécis "car chaque cas est unique", et finalement se laisser prendre au piège de son approximation. Son métier, n'est-il pas justement de faire des études compiler des statistiques, à la limite même, expliquer pourquoi "il existe cette rente"... à moins que les gens ne deviennent totalement parano, ou manipulés par les médias!!!

Monsieur MUCHIELLI permettez-moi de vous le dire puisque vous vous permettez de juger le travail des autres, votre travail est très insatisfaisant... trop approximatif. Vous dîtes qu'il n'y a pas de réelle augmentation de la délinquance des mineurs?

Vous êtes contredit par le Président du TE de Bobigny Jean-Pierre ROZENSWEIG, qui est pourtant loin d'être un sarkozyste, il est même un de vos maîtres à penser, et que disait-il, dès 2001?

"La montée (relative) de la délinquance juvénile violente : +, plus jeunes, + violents
1980 : la délinquance des moins de 18 ans = 14% de la délinquance globale
2001 : 20.5% (mais baisse sur 1999 et 2000)
Plus préoccupant : la délinquance de rue ! En moyenne elle est de 33%; parfois 55%
Un « sentiment » d’impunité et de laxisme, y compris dans la tête des jeunes, mais une réalité différente
2001 : 65 000 nouvelles procédures
7 400 condamnations à des peines de prison ferme; dont 4400 incarcérations, etc."
globenet.org/enfant/prison.ppt

Evidemment vous y trouverez la "relativisation" des choses propre à toute argumentation laxiste... mais cela illustre bien à quelle mauvaise foi ceux qui veulent faire évoluer les choses doivent faire face.

Mais s'il est déjà désolant qu'un "scientifique" ne s'appuie avant tout que sur ses certitudes idéologiques pour "travailler", il est dramatique de voir notre société dans l'incapacité à réagir face à ces problèmes. On nous parle de société "jungle", de violence sociale, de chômage, de précarité... certes. Mais plus une société est "dure", plus elle a besoin d'un cadre étatique fort, car c'est l'anarchie que l'on risque, et l'anarchie mène à la tyrannie.

L'exemple américain que vous méprisez par principe est pourtant le fruit d'une société libérale et pas seulement au plan économique. C'est le pays qui a ouvert la démocratie au monde, et c'est aussi le seul pays à avoir su faire diminuer de façon durable (et malgré la crise) sa délinquance. Evidemment, sa politique en matière d'arme à feu, en fait encore, une société très violente, mais il est heureux que notre pays, aille étudier ce qui a pu marcher chez eux. 

Alors, Messieurs, au lieu de critiquer, de railler les élus, et de mépriser le peuple, tous ceux qui vivent au quotidien la violence des mineurs, prenez votre belle plume, et votre gros cerveau, et réfléchissez à la façon que pourra trouver l'Etat pour restaurer son autorité sans tomber dans l'autoritarisme.

Merci d'avance.