Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/10/2013

Hervé Morin: "en finir avec l'élection présidentielle au Suffrage Universel Direct"

Hervé MORIN nous livre ce matin dans le Huffington Post un bel exercice de franchise et de vérité politique. Oui la démocratie française est malade. Et oui elle l'est de cette élection présidentielle comme pivot unique de la légitimité politique en France.

Hervé MORIN souhaite renforcer le pouvoir législatif en France, et il a raison. Les députés sont devenus plus que jamais ces godillots qui ne servent à rien si ce n'est à porter avec plus ou moins de conviction la 'com présidentielle dans leur circonscription, comme les ministres la portent dans les médias.

Cependant, une question se pose. Est-ce qu'un régime parlementaire, avec le mode de scrutin majoritaire qui est le nôtre, et qui est nécessaire à la stabilité du pouvoir exécutif, ne présente pas, là encore, des risques de soumission des parlementaires au gouvernement? Comme en Grande Bretagne notamment où la discipline de vote est très stricte, bien que conditionnée par un travail étroit entre cabinet et MP.

Plutôt que de rabaisser la légitimité politique du Président, ne devrait-on pas accentuer celle du Parlement, en assurant une séparation stricte des pouvoirs comme dans tout régime présidentiel? Et, pour éviter les problèmes (marginaux) américains, s'appuyer sur un mode de scrutin proportionnel qui garantirait la représentation de la diversité politique française bien différente du bi-partisme américain.

Merci en tout cas Hervé, de faire porter le débat sur la nature de notre démocratie que certains ont appris à confisquer un peu trop facilement aux français.
 
 

20/08/2013

Gangs of New York, naissance d'une nation.

cinema,film,scorsesePendant les vacances, j'ai eu l'occasion de lire l'Histoire des Etats-Unis d'André MAUROIS. Un précis passionnant sur la construction d'une nation faite de compromis et d'abnégation... mais aussi de violences et de souffrances. Il était donc logique que de se replonger dans Gangs of New York, un des chefs d'oeuvre de Martin Scorses, et certainement son oeuvre la plus synthétique entre ses passions cinématographiques (les gangs) et ses obsessions politiques (le choix de l'individu entre son bonheur personnel et sa responsabilité collective).

Retour donc sur un film qui éclaire notre époque et ses mutations à l'aune des évènements qui ont vu sa naissance. 

Lire la suite

01:10 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cinema, film, scorsese

12/07/2013

Quel(s) message(s) adresse-t-on aujourd'hui à la jeunesse?

recherche futur.pngDes taux de réussite insolents au baccalauréat, la suppression de la bourse au mérite chez les bâcheliers, la nomination de la célèbre Catherine "super-nany maman gateau" SULTAN des juges de la famille à la tête de la PJJ... à lire la presse ces derniers jours, tout semble aller pour le mieux pour nos jeunes! Brillants dans les études, ils semblent en plus avoir tourné la page de la petite délinquance, devenue si résiduelle, que l'on peut désormais revenir avec bonheuer aux valeurs soixante-huitardes oubliées sous Sarko et nommer à la tête de l'institution, l'apôtre du "il faut bien que jeunesse se passe".  

Avec quelques jours d'intervalle, ces informations sont passées - quasiment - inaperçues, et pourtant elles en disent long sur la façon dont le dogmatisme de la bien-pensance, l'impérieuse nécessité des bons sentiments, le triomphe de la démo-mediocratie sur la République méritocratique, sont en train de préparer un avenir bien sombre à la jeunesse de notre pays.

Lire la suite