Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/12/2013

Monsieur BOURQUIN, présentez la note!

Region LR C'est nous avt tout.jpg

Cette photo a été prise le 26 octobre dernier. Cette photo représente l'avant dernière campagne de communication de la région Languedoc-Roussillon. Oui, avant dernière, car depuis 15 jours environ, vous pouvez désormais lire aux mêmes emplacements: "vous pouvez compter sur nous". Vous pardonnerez le caractère approximatif du timing, mais les affiches étant quasiment identiques, il m'a certainement fallu quelques temps avant de m'apercevoir du changement. Et puis, comme à l'époque de Georges FRECHE, il m'a semblé lire, en filigrane: "vous pouvez compter vos sous". Exercice de décryptage sur le coût de la communication régionale.


Car après tout, en tant que contribuables languedociens, puisque "c'est nous avant tout", et puisqu'on "peut compter sur eux", on aimerait bien savoir combien nous coûte la diffusion de ce message ô combien pédagogique à défaut d'être important.

Ne comptons pas sur la région pour nous en informer. On se rappelle l'article du Figaro sur les finances des collectivités auquel la région LR avait été l'une des deux seules à refuser de répondre.

Nous allons donc mener une petite estimation. D'abord, le nombre de panneaux concernés. Ne croyons pas qu'il s'agit là d'une déclaration particulière à l'égard des nîmois. Toute la région est concernée par cette déclaration d'amour. On peut estimer à environ un millier le nombre de "sucettes" abribus concernés par l'affichage de la com régionale. Bien négocié, ce qui n'est pas trop difficile avec l'ampleur de la campagne, on doit pouvoir payer la sucette, environ 80€/semaine. Soit 80 000€ la semaine à l'échelle de la région.

La photo prise ci-dessus l'a été le 26 octobre. Cela fait 8 semaines. On peut donc estimer que la campagne régionale, uniquement pour le média affiche est de l'ordre de 600 000€ minimum.

A cela, il faut rajouter les honoraires de l'agence, les coûts de fabrication des affiches (n'oublions pas, malgré leurs ressemblances, qu'elles sont au nombre de deux), et les autres supports de com, comme notamment les médias, puisqu'on a notamment vu cette campagne dans les pages régionales du magazine "ELLE".

Les spécialistes de la question avec lesquels j'ai pu discuter de cela estiment globalement à la campagne à 800 000€... pour l'instant. On verra, en effet, quand celle-ci prendra fin.

Au delà du constat, consternant pour les deniers publics, des dépenses de communications ubuesques des collectivités, j'invite les contribuables du Languedoc-Roussillon à être vigilants non seulement sur leur coût mais aussi sur leur contenu. Disons plutôt leur absence de contenu, puisque pour justifier cette campagne, les communicants se sont sentis obligés de nous rappeler le bilan de la Région: train à 1€, pass contraception, Lordi.

Jugé certainement insuffisant, celui-ci a été agrémenté des compétences régionales: recherche et enseignement supérieur -transport -environnement - développement éco - apprentissage - formation - lycée.

C'est malheureusement une habitude depuis 2004, la région s'affiche partout, mais ne se voit nulle part. La communication devient le message. Le contenant, le contenu. Quand on vous disait que cette affiche était hautement pédagogique.

 

Les commentaires sont fermés.