Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/06/2011

Réponse à Laurent Muchielli

 

http://insecurite.blog.lemonde.fr/2011/06/07/delinquance-...

Comme d'habitude, ces types d'articles sont plus le fruit d'une vue idéologique que d'une tentative de prise en compte de la réalité empirique.

Les auteurs de cet article ne formulent aucune proposition... soit. Ils vont nous expliquer, "1/que ce n'est pas leur métier, qu'ils ne sont pas élus. 2/ que de toutes façons, il n'y a aucun problème avec la délinquance des mineurs qui de toutes façons n'augmentent pas et que les politiques font de la récupération."

Mais par conséquent, ce que j'ai du mal à comprendre, c'est comment Monsieur MUCCHIELLI peut à la fois arguer de chiffres en nous expliquant dans le même temps  qu'ils sont très imprécis "car chaque cas est unique", et finalement se laisser prendre au piège de son approximation. Son métier, n'est-il pas justement de faire des études compiler des statistiques, à la limite même, expliquer pourquoi "il existe cette rente"... à moins que les gens ne deviennent totalement parano, ou manipulés par les médias!!!

Monsieur MUCHIELLI permettez-moi de vous le dire puisque vous vous permettez de juger le travail des autres, votre travail est très insatisfaisant... trop approximatif. Vous dîtes qu'il n'y a pas de réelle augmentation de la délinquance des mineurs?

Vous êtes contredit par le Président du TE de Bobigny Jean-Pierre ROZENSWEIG, qui est pourtant loin d'être un sarkozyste, il est même un de vos maîtres à penser, et que disait-il, dès 2001?

"La montée (relative) de la délinquance juvénile violente : +, plus jeunes, + violents
1980 : la délinquance des moins de 18 ans = 14% de la délinquance globale
2001 : 20.5% (mais baisse sur 1999 et 2000)
Plus préoccupant : la délinquance de rue ! En moyenne elle est de 33%; parfois 55%
Un « sentiment » d’impunité et de laxisme, y compris dans la tête des jeunes, mais une réalité différente
2001 : 65 000 nouvelles procédures
7 400 condamnations à des peines de prison ferme; dont 4400 incarcérations, etc."
globenet.org/enfant/prison.ppt

Evidemment vous y trouverez la "relativisation" des choses propre à toute argumentation laxiste... mais cela illustre bien à quelle mauvaise foi ceux qui veulent faire évoluer les choses doivent faire face.

Mais s'il est déjà désolant qu'un "scientifique" ne s'appuie avant tout que sur ses certitudes idéologiques pour "travailler", il est dramatique de voir notre société dans l'incapacité à réagir face à ces problèmes. On nous parle de société "jungle", de violence sociale, de chômage, de précarité... certes. Mais plus une société est "dure", plus elle a besoin d'un cadre étatique fort, car c'est l'anarchie que l'on risque, et l'anarchie mène à la tyrannie.

L'exemple américain que vous méprisez par principe est pourtant le fruit d'une société libérale et pas seulement au plan économique. C'est le pays qui a ouvert la démocratie au monde, et c'est aussi le seul pays à avoir su faire diminuer de façon durable (et malgré la crise) sa délinquance. Evidemment, sa politique en matière d'arme à feu, en fait encore, une société très violente, mais il est heureux que notre pays, aille étudier ce qui a pu marcher chez eux. 

Alors, Messieurs, au lieu de critiquer, de railler les élus, et de mépriser le peuple, tous ceux qui vivent au quotidien la violence des mineurs, prenez votre belle plume, et votre gros cerveau, et réfléchissez à la façon que pourra trouver l'Etat pour restaurer son autorité sans tomber dans l'autoritarisme.

Merci d'avance.

Les commentaires sont fermés.