Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/09/2009

Préparer notre projet...

Il s'agit là du postulat de départ de notre projet... les différents chocs pétroliers que nous avons connu depuis 30 ans, ne sont que les prémices d'un monde où l'énergie fossile sera de plus en plus rare, de plus en plus difficile à extraire, et donc de plus en plus chère.

Le baril de pétrole finira fatalement par couter 200 dollars... et cela modifiera radicalement nos habitudes de vie: d'abord pour nous déplacer. La voiture ne sera plus envisageable pour un Nîmes-Montpellier à 50€ d'essence... il faudra adapter l'offre TER à ces nouveaux comportements.
Ensuite pour nous loger, et nous chauffer... il y a beaucoup à faire dans le domaine de l'éco-construction, et surtout dans la formation professionnelle de ce secteur.
Enfin pour nous habiller, nous nourrir, nous équiper... nous devrons nous appuyer sur le développement des filières courtes, que ce soit dans le domaine agricole, ou industriel, sans oublier l'artisanat, à l'heure prochaine ou le "réparable" reprendra enfin ses droits face au "tout-jetable".

En ce sens, la réflexion menée sur la taxe carbone aujourd'hui me paraît particulièrement judicieuse dans la mesure, où elle constituera un moyen de nous adapter en douceur à ces nouveaux modes de vie...

Commentaires

Changer ses habitudes pour vivre mieux et pour assurer aux générations futures un monde meilleur, voilà le challenge number one aujourd'hui.La " taxe carbonne " est un premier pas dans le changement de nos comportements pour réussir cette mission....

Écrit par : Rodriguez jean-manuel | 18/10/2009

Notre planète est en péril.

La situation est claire.

Les preuves, issues de l'histoire de la terre et des changements climatiques actuels, démontrent que le niveau de dangerosité de dioxyde de carbone est là.

Le changement climatique menace l’humanité, et en particulier nos enfants et petits-enfants, les jeunes et les générations futures, qui vont le subir de plein fouet alors qu’ils n’en sont pas responsables.

Il est clair que nous ne pouvons pas brûler tous les combustibles fossiles, et rejeter les déchets dans l’atmosphère, sans laisser à nos enfants une situation dans laquelle les boucles de contrôle auront des effets amplificateurs, avec de graves conséquences pour la nature et l'humanité.

Nous devons affronter la vérité. Nous ne pouvons pas brûler tout le charbon disponible, et encore moins les combustibles fossiles non conventionnels, tels que le pétrole issu des schistes, à moins que les produits de combustion soient capturés et éliminés ; ce qui n’est pas réalisable.

L'administration Obama a pris des mesures qui devraient conduire à l'amélioration de l'efficacité énergétique des véhicules et à la réduction des véhicules et à la réduction de l'utilisation du charbon. Ces actions sont nécessaires et importantes. Mais elles ne seront efficaces que si nous nous attaquons aux racines du problème.

La cause profonde est notre incapacité à rendre l'énergie fossile, polluante, plus chère que les énergies propres.

Ce chemin peut nous permettre de sortir de l'ère des combustibles fossiles, de laisser le charbon dans le sol, et d’éviter d’aller extraire chaque goutte de pétrole dans des environnements extrêmes. Nous devrons nous passer des combustibles fossiles. De toute façon, un jour il n’y en aura plus. Pourquoi ne pas nous en affranchir plus tôt, pour le bénéfice de nos enfants ?
Ne pas le faire, connaissant les conséquences de leur utilisation, est immoral.

Le taux de la taxe devra probablement augmenter dans le temps, mais si le pétrole augmente à nouveau, nos véhicules n’auront pas besoin d'autant de carburant. Nous serons bien sur la voie de l'indépendance énergétique.
Nous avons besoin d'une taxe Carbone avec redistribution de 100% du dividende pour transformer notre système énergétique et sortir de l’ère des combustibles fossiles.

Écrit par : Xavier Gautruche | 30/10/2009

Les commentaires sont fermés.